Primaire de la gauche : Manuel Valls pourrait se présenter face à François Hollande

Dans une interview, Manuel Valls n'a pas exclu de se présenter à la primaire face à l'actuel président de la République François Hollande. Une situation inédite.

Un président et son Premier ministre affichant leur bonne entente devant des caméras de télévision, une image préhistorique. Manuel Valls envisage d'être candidat à la primaire socialiste, contre le chef de l'État. C'est inédit et ça agace beaucoup les proches de François Hollande. "Il n'y aura pas de primaire entre le président de la République et le Premier ministre. Ça n'existe pas, ça ne peut pas s'imaginer", assure Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement. Une allusion aux propos de Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale. Brouillé avec le chef de l'État, ce dernier pousse Manuel Valls à se présenter.

Un parti fragmenté à la veille de la primaire

Emmanuel Macron et Arnaud Montebourg s'offusquent. "Cela veut dire qu'il y a une division et une bataille politique au sommet de l'État", a déclaré Arnaud Montebourg, lui aussi candidat à la primaire de la gauche. Le parti est littéralement atomisé entre ceux qui participeront de manière certaine à la primaire et ceux qui sont déjà candidats hors primaire. Le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, est au désespoir : "J’avais rêvé que les primaires soient plus unitaires que cela. Je constate une nouvelle fois qu'il y a une rage de fragmentation dans la gauche", a-t-il admis. Qui, de François Hollande ou Manuel Valls, est le mieux à même de rassembler ce camp morcelé ? C'est la bataille qui se joue aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande et Manuel Valls participent à une cérémonie du 11-Novembre, sous l\'Arc de Triomphe, à Paris, le 11 novembre 2015.
François Hollande et Manuel Valls participent à une cérémonie du 11-Novembre, sous l'Arc de Triomphe, à Paris, le 11 novembre 2015. (ERIC FEFERBERG / AFP)