Primaire de gauche : Hamon et Valls, deux candidats, deux parcours

Tous les deux proches de Michel Rocard, ils ont connu une ascension différente au sein du Parti socialiste puis du pouvoir.

France 3

Sur une photo, on voit Michel Rocard entouré de deux jeunes loups : Benoît Hamon et Manuel Valls. C'était en 1986. Tous les deux ont grandi dans l'ombre de l'ancien Premier ministre. Mais très vite, leurs chemins se séparent. En 1995, Benoît Hamon, alors président du MJS, met son réseau de jeunes au service de la campagne de Lionel Jospin.

Le Monsieur communication de Matignon

De son côté, Manuel Valls se faufile dans les arcanes du pouvoir et travaille directement pour Lionel Jospin, devenu Premier ministre. Entre 1997 et 2002, il est le Monsieur communication de Matignon. En 2002, alors que Benoît Hamon se heurte plusieurs fois à l'échec, il finit par devenir porte-parole du PS, pour faire entendre sa petite musique, à gauche toute. Octobre 2011 : Manuel Valls est candidat à la primaire. Son score est faible, mais il rallie François Hollande et file place Beauvau avant d'être nommé à Matignon. Hamon, lui, est nommé à l'Éducation nationale, mais le frondeur démissionne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les deux finalistes de la primaire de la gauche, Manuel Valls et Benoît Hamon.
Les deux finalistes de la primaire de la gauche, Manuel Valls et Benoît Hamon. (REUTERS)