Cet article date de plus de quatre ans.

Benoît Hamon : un "combattant" face aux désistements

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 9 min.
Benoît Hamon : un "combattant" face aux désistements
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Ce dimanche 26 mars, il ne reste aux candidats à la présidentielle que 28 jours pour convaincre les électeurs. Benoît Hamon a-t-il encore ses chances ? Il répond à cette question sur le plateau du 20 heures de France 2.

Ce dimanche 26 mars, Benoît Hamon est l'invité du journal de 20 heures de France 2. Le candidat socialiste connaît-il un coup de mou dans sa campagne ? "Non, je n'ai pas du tout ce sentiment-là. Même si, incontestablement, depuis quelques semaines, s'organisent des ralliements à Emmanuel Macron qui consistent à me planter un couteau dans le dos", déclare le candidat socialiste. Celui-ci parle même de "mise à mort" avec le ralliement de Manuel Valls au candidat d'En Marche !

Une légitimation populaire

Face aux désistements de nombreuses personnalités politiques, le gagnant des primaires de la gauche réaffirme le bien-fondé de sa candidature. "Ce ne sont pas eux qui m'ont donné vie. C'est d'abord un vote populaire, celui de deux millions d'électeurs aux primaires qui ont décidé de faire confiance dans le projet politique qui est le mien. Moi je suis un combattant", affirme Benoît Hamon qui souhaite porter une candidature novatrice.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.