Najat Vallaud-Belkacem : "Emmanuel Macron n’a pas été loyal"

Interrogée à l’occasion du deuxième tour des élections législatives, Najat Vallaud-Belkacem ne mâche pas ses mots à propos d’Emmanuel Macron.

"J’ai vu assez rapidement qu’il n’y avait pas de jeu collectif de la part d’Emmanuel Macron au sein du gouvernement", explique Najat Vallaud-Belkacem au micro de Remy Buisine, dans une vidéo publiée mardi 20 juin. Selon l'ancienne ministre de l'Education, il n’a pas été solidaire lors de son entrée au gouvernement de François Hollande.

La volonté de se détacher des autres ministres

Elle reconnaît ne pas savoir s’il avait déjà des aspirations présidentielles lors de son entrée dans l'équipe gouvernementale, mais Najat Vallaud-Belkacem admet cependant qu’il avait la volonté de se détacher des autres ministres alors en place. "J’ai vite compris qu’en fait il chercherait à se faire passer pour plus moderne sur notre dos d’une certaine façon, en nous faisant passer, nous autres, membres du même gouvernement, d’une famille politique qui l’accueillait, pour des archaïques", insiste-t-elle.

Enfin, Najat Vallaud-Belkacem affirme qu’Emmanuel Macron, qu'elle accuse de ne pas avoir été loyal envers le président de la République lors de sa démission du gouvernement pour assouvir ses ambitions présidentielles, n’a pas été franc dès son entrée au gouvernement. "Cette façon de se comporter pour moi ce n’est pas de la loyauté. Il n’a pas été loyal pour moi, il ne l’a pas été dès le début."

Interview de Najat Vallaud-Belkacem à Villeurbanne (Rhône), le 16 juin 2017.
Interview de Najat Vallaud-Belkacem à Villeurbanne (Rhône), le 16 juin 2017. (Brut)