Législatives 2022 : la candidature du journaliste Taha Bouhafs à Vénissieux crispe les communistes

Publié
Législatives 2022 : la candidature du journaliste Taha Bouhafs à Vénissieux crispe les communistes
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Peyrout, T.Maillet, E.Prigent, N.Baker, M.Renier, N.Bergot - France 2
France Télévisions

La France Insoumise a confirmé, dimanche 8 mai, que le journaliste militant Taha Bouhafs porterait les couleurs de la Nouvelle union populaire écologiste et sociale aux élections législatives à Vénissieux, dans le Rhône. Fabien Roussel a appelé ses alliés Insoumis à revoir la candidature. 

Dans la 14e circonscription du Rhône, à Vénissieux, Taha Bouhafs est le symbole des tiraillements de la jeune alliance de la gauche pour les élections législatives. Le candidat, investi par la Nouvelle union populaire écologiste et sociale (Nupes) a été vertement critiqué, lundi 9 mai, par le chef de file du Parti communiste, Fabien Roussel. "Nous demandons à la France Insoumise de revoir cette candidature", a-t-il martelé, sur le plateau des 4 Vérités. 

Face à la maire communiste de Vénissieux

En cause, des tweets polémiques, et une condamnation pour injure publique à raison de l'origine. En 2020, Taha Bouhafs avait qualifié une syndicaliste policière "d'arabe de service". Ce qui dérange également les communistes, c'est que Taha Bouhafs soit investi contre la maire de Vénissieux (Rhône), Michèle Picard. Elle juge que le candidat, qu'elle estime "parachuté", "divise", et lui reproche d'être "clivant". Le député sortant de la majorité, Yves Blein, craint quant à lui de voir la campagne tourner à de la politique spectacle. "Je trouve ça humiliant pour les habitants de cette circonscription", a-t-il commenté. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.