AVANT/APRES. Résultats européennes 2019 : le PS continue de disparaître de la carte électorale

Déjà pas en grand forme lors des élections européennes de 2014, le Parti socialiste n'a réussi cette fois-ci qu'à sauver les meubles avec Raphaël Glucksmann.

De moins en moins de rose sur la carte électorale. Après l'échec cinglant de Benoît Hamon à la présidentielle de 2017, le parti socialiste n'a pu que sauver les meubles, dimanche 26 mai, lors des élections européennes : la liste ménee par l'essayiste Raphaël Glucksmann a obtenu seulement 6,19% des suffrages, selon les résultats publiés par le ministère de l'Intérieur.

>> Européennes : suivez en direct la journée post-électorale

Ce score permet tout de même au Parti socialiste de garder une place dans l'hémicycle du Parlement européen, mais il confirme le déclin entamé durant le quinquennat de François Hollande. Le PS n'est arrivé cette fois-ci en tête que dans un peu plus de 160 communes, contre plus de 2 100 il y a cinq ans. Il s'agissait pourtant déjà d'une maigre moisson électorale, car le parti n'avait à l'époque obtenu que 13,98% des suffrages exprimés, loin derrière l'UMP et le Front national.