Privilèges des responsables politiques : la situation à l'étranger

En direct sur le plateau de France 3, Anne Bourse compare les privilèges des anciens responsables politiques.

France 3

Un décret publié ce mercredi 5 octobre au Journal officiel prévoit la fin de certains privilèges liés à la fonction d'ancien chef d'État. La France, qui se veut plus économe et plus exemplaire, l'est-elle vraiment ? "Si l'on compare uniquement les pensions des différents chefs d'État, la France est plutôt bon élève", indique Anne Bourse, en direct sur le plateau de France 3. Les ex-présidents touchent 65 000 euros bruts par an alors qu'aux États-Unis, ils touchent 205 700 euros bruts par an.

Des avantages en nature s'ajoutent 

En Grande-Bretagne, les ex Premiers ministres reçoivent 170 600 euros et en Allemagne, 100 000 euros. Les anciens présidents français sont-ils alors raisonnables ? "Non, viennent s'ajouter à ces éléments, des avantages en nature. Aux États-Unis par exemple, les frais médicaux et les transports sont pris en charge. Comme en France, le coût des bureaux et des collaborateurs est aussi payé par l'État, mais c'est surtout la sécurité qui fait grimper la facture. Dans le contexte de menace terroriste, Barack Obama aura une protection à vie et là, impossible d'y voir clair, c'est un secret très bien gardé", conclut la journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Barack Obama s\'adresse à l\'Assemblée générale des l\'ONU, le 20 septembre 2016, à New York.
Barack Obama s'adresse à l'Assemblée générale des l'ONU, le 20 septembre 2016, à New York. (JEWEL SAMAD / AFP)