Cet article date de plus de neuf ans.

Primaire socialiste: le PS accélère

15 septembre: la date du premier débat précédant la primaire est connue. Mais le niveau de mobilisation lors du 1er tour du vote est encore incertain: de 500.000 à 4 millions de votants, selon les estimations. Autrement dit, le PS doit mobiliser.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Harlem Désir appelle les militants socialistes à se mobiliser. (AFP - Patrick Kovarick)

15 septembre: la date du premier débat précédant la primaire est connue. Mais le niveau de mobilisation lors du 1er tour du vote est encore incertain: de 500.000 à 4 millions de votants, selon les estimations. Autrement dit, le PS doit mobiliser.

A la manœuvre: Harlem Désir. Logique, l'eurodéputé assure le secrétariat du parti depuis l'entrée en campagne de Martine Aubry. Et pour cette grande première démocratique, le premier secrétaire par intérim ne ménage pas ses efforts.

Message personnel sur le web...et kit de campagne sur le terrain

"Je m'adresse à toi aujourd'hui parce que nous entrons dans une phase décisive de la préparation des primaires citoyennes et donc de notre mobilisation pour l'élection présidentielle", écrit-il dans une lettre diffusée sur les sites lesprimairescitoyennes.fr et du PS. "Malgré l'obstruction de la droite (...) près de 10.000 bureaux de vote seront répartis sur tout le territoire national", détaille encore M. Désir, précisant que leur liste sera connue "dès les prochains jours" et leur localisation indiquée sur le site des primaires.

Traduction, côté organisation, tout n'est pas réglé. Il n'empêche, il faut convaincre.

Le 7 septembre, Harlem Désir se rendra donc à Clamart pour "une simulation de vote dans un bureau-test pour les Primaires citoyennes".

Puis les 10 et 11 septembre, coup d'envoi de l'opération « Tous sur le pont » avec distribution massive, par les militants, de tracts, badges, autocollants, goodies, bracelets, tee-shirt, ballons aux couleurs des primaires.

Le 12 octobre, la localisation des bureaux de vote sera mise en ligne sur le site et une "répétition générale" du vote sera organisée dans toutes les fédérations.

Dispositif pour les accros des réseaux sociaux

Pour les férus des nouveaux médias, le parti a prévu des applications smartphone et Facebook ainsi qu'un mini site où tout internaute pourra personnaliser une carte postale sur le mode « C'est (XXX) qui décide » puis partager cette carte avec son réseau.

Des vidéos virales mettant en scène les primaires seront également diffusées sur le site et via les réseaux sans oublier des publicités dans la presse écrite et sur Internet.

Entre temps, les six candidats à la "primaire citoyenne du Parti Socialiste", auront présenté leurs projets et débattu : une première fois le 15 septembre, en direct sur France 2, puis le 28 septembre, après les élections sénatoriales sur i-Télé, et le 5 octobre sur BFM-TV.

Muni d'un euro et d'un stylo pour signer l'engagement de reconnaissance aux valeurs de gauche, les électeurs n'auront alors plus qu'à trancher (les 9 et 16 octobre en cas de second tour, ndlr).

Et les socialistes à se rassembler derrière le candidat fraîchement désigné.

Lire aussi

>> Les réponses des candidats à la primaire socialiste sur le numérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.