Cet article date de plus de dix ans.

Près de 3.000 candidats sont encore en lice dans 1.566 cantons, 470 sièges ayant été attribués la semaine dernière

Compte tenu des résultats du premier tour, les regards seront prioritairement tournés vers deux chiffres ce dimanche soir: le taux de participation et le score du Front national (FN).La semaine passée, l'abstention avait atteint le score record de 55.63% et le FN avait confirmé sa percée dans les sondages en totalisant 15,18% des scrutins.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Lors du premier tour des élections cantonales, l'abstention a atteint un taux record de 55,63%. (AFP - Jeff Pachoud)

Compte tenu des résultats du premier tour, les regards seront prioritairement tournés vers deux chiffres ce dimanche soir: le taux de participation et le score du Front national (FN).

La semaine passée, l'abstention avait atteint le score record de 55.63% et le FN avait confirmé sa percée dans les sondages en totalisant 15,18% des scrutins.

Peu de surprise à attendre du côté du taux de participation. Il ne devrait guère différer de celui du premier tour, si l'on se réfère aux chiffres des scrutins passés.

En revanche, l'incertitude est plus grande concernant le score du FN et l'issu des quelque 400 duels dans lesquels le parti frontiste est engagé.

394 duels avec le FN

Le FN n'a pas grand chose à perdre, n'ayant à ce jour aucun conseiller général. Devenu même le premier parti de la droite dans 39 circonscriptions, il peut espérer pousser son avantage et obtenir, pour la première fois de son histoire, des élus dans les assemblées départementales.

D'où la stratégie de la main tendue de Marine Le Pen aux candidats de divers droite. "Si un divers droite mérite notre soutien pas ses déclarations et des positions envers le Front national, nous envisagerons la situation au cas par cas", a-t-elle lancé dans l'entre deux tours allusion aux cantons où le FN ne sera pas présent au second tour.

"Nous avons réussi une révolution dans la vie politique française" se réjouissait la présidente du FN dès la proclamation des résultats, pronostiquant même en privé "Le Front national aura des élus dimanche soir".

Son vice-président Louis Alliot, pas ailleurs compagnon de Marine Le Pen, espère obtenir entre "10 et 50 élus".

Plusieurs cantons sont en effet susceptibles de basculer dans l'escarcelle du FN notamment Perpignan 9, où M. Alliot est arrivé en tête au soir du premier tour avec 34,6% des voix, Montigny-en-Gohelle, Nice-3, Nice-5, Marseille-la-Capelette ou encore Sens-Sud-Est, etc...

Les principaux chiffres du FN au 1er tour

1.440: nombre de candidats présentés par le FN au 1er tour sur les 2.026 cantons renouvelables

15,56%: score obtenu à l'issue du 1er tour

402: nombre de cantons dans lesquels le FN sera au 2nd tour

39: nombre de cantons dans lesquels le FN arrive en tête
5: nombre de triangulaire FN-UMP-PS
204: nombre de duels FN-PS
37: nombre de duels FN-PC-
23: nombre de duels FN-divers gauche

2: nombre de duels FN-Verts

Principaux scores du FN

Nord: 23,09 %
Pas-de-Calais: 22,86 %
L'Oise: 24,84 %

Bouches-du-Rhône: 28,20 %
Var: 27,60 %
Alpes-Maritimes: 27,02 %
Vaucluse: 26,13%
Gard: 25,07 %
Aube: 24,88 %
Hérault: 23,40 %
Seine-et-Marne 21,64%
Val-d'Oise: 20,18%


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.