Cet article date de plus de cinq ans.

Politique : ce que l'on doit au Front populaire, né il y a 80 ans

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Politique : ce que l'on doit au Front populaire, né il y a 80 ans
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La coalition des partis de gauche formée par Léon Blum eut lieu le 3 mai 1936. 80 ans après, retour sur cette page de l'histoire de France.

C'était il y a 80 ans, le 3 mai 1936 : ce jour-là, Léon Blum parvient à rassembler socialistes, radicaux et communistes aux législatives. Pour la première fois, la gauche l'emporte avec un slogan qui fait mouche en cette période de crise économique et de montée du fascisme : "Le pain, la paix et la liberté".

Ce grand espoir est néanmoins douché car Blum préfère attendre la rentrée parlementaire en juin pour provoquer un grand changement. Au Havre (Seine-Maritime), après un licenciement abusif, les ouvriers d'une usine se rebellent. "Ils se sont appropriés leur lieu de travail pour en faire un moyen d'action", se souvenait Albert Perrot au micro de France 3 en juin 2006.

Hausse des salaires, semaine de 40 heures...

Le mouvement du Havre s'étend à toute la France et échappe aux syndicats. Début juin, on compte jusqu'à deux millions de grévistes dans une ambiance de kermesse. Le 6 juin, Léon Blum forme son gouvernement, puis CGT et patronat signent les accords de Matignon : hausse des salaires, semaine de 40 heures, conventions collectives... A l'époque, ces premières mesures sont radicales.

La colère des ouvriers s'estompe à partir de juillet, quand les Français découvrent les vacances : deux semaines de congés payés. C'est l'un des héritages du Front populaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.