Polémique autour de tweets d'un maire UMP sur l'islam

Robert Chardon, maire de Venelles (Bouches-du-Rhône), a interpellé Nicolas Sarkozy sur le réseau social Twitter et lui propose d'interdire le culte musulman en France.

(Compte Twitter de Robert Chardon © capture d'écran)

Le maire UMP de Venelles a profité de l'opération lancée par Nicolas Sarkozy sur Twitter. Le président de l'UMP a en effet invité les Français à lui poser des questions sous le hashtag #NSDIRECT auxquelles il répondra vendredi  à 11h30.

A LIRE AUSSI ►►► Sarkozy sur Twitter : les ratés d'une opération de com'

Robert Chardon lui a fait jeudi soir une proposition :** "interdire le culte musulman en France".

"Celui qui pratique (doit être) immédiatement reconduit à la frontière", a dit sur Twitter le responsable de cette ville de 8.000 habitants. Et de continuer : "Je supprime la loi de 1905 et proclame que la République favorise la pratique de la foi chrétienne"

Des propos qu'il a confirmés, à plusieurs reprises, sur son compte Twitter et sur France Info. "C'est le bon moment pour mettre les pieds dans le plat sur ce sujet. Il faut faire bouger les lignes, avant la convention (de l'UMP)." Il dit s'attendre à être exclu de l'UMP par Nicolas Sarkozy. 

Su Twitter, Nicolas Sarkozy a condamné ces propositions. Nathalie Kosciusco-Morizet, la vice-présidente de l'UMP, a par ailleurs annoncé qu'une procédure d'exclusion visait cet élu.

Plus tôt, Bernard Reynes, député UMP de Chateaurenard dans les Bouches du Rhône, dénonçait déjà ces propos et appellait son parti à la clarté.

"L'islam comprend parfaitement la laïcité" Bernard Reynes, député UMP des Bouches-du-Rhône
--'--
--'--

Côté PS aussi, la réaction n'a pas tardé. Christophe Castaner, député PS des Alpes-de-Haute-Provence et tête de liste socialiste aux régionales en PACA, réclame la révocation du maire.

"C'est une faute juridique et politique" Christophe Castaner, député PS des Alpes-de-haute-Provence
--'--
--'--

La première adjointe au maire de Venelles, elle, n'excuse pas mais justifie ces propos par un traitement médical lourd. Robert Chardon serait atteint d'un cancer.

"Des propos justifiés par un traitement médical lourd" Patricia Saez, première adjointe du maire de Venelles
--'--
--'--