Politique : l'ambiance électrique au sein des partis

Publié
Politique : l'ambiance électrique au sein des partis
FRANCEINFO
Article rédigé par
D. Karcher-Mourgues - franceinfo
France Télévisions

À droite, les Républicains se cherchent un nouveau président. De son côté, l'ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve veut une autre gauche et dénonce la domination de Jean-Luc Mélenchon.

Qui pour reconstruire les Républicains, après trois défaites aux élections présidentielles ? Le week-end du 4 septembre, à Angers (Maine-et-Loire), les candidats à la succession de Christian Jacob ont avancé leurs arguments. Dans la course : Éric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, et Bruno Retailleau, patron des sénateurs L​es R​épublicains ​(LR). Les deux ne veulent pas de guerre des chefs dans un parti déjà affaibli. Aurélien Pradié, secrétaire général ​des LR, pourrait lui aussi se présenter.

Bertrand Cazeneuve veut refonder la gauche

Au Parti socialiste, le ton monte sur l'union de la gauche. L'ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve lance dans le Journal du dimanche un appel à refonder la gauche face au danger que représente, selon lui, la Nupes. "La gauche est sous la domination de Jean-Luc Mélenchon et la direction du PS s'est laissée toutouiser", a-t-il déclaré. Éviter la désunion est aussi l'objectif du Rassemblement national. Les adhérents sont appelés à choisir un nouveau président. Pour la première fois, il ne portera pas le nom Le Pen. Le nouveau président du parti sera désigné le 5 novembre prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.