Notre-Dame-des-Landes : un bras de fer de plus de 50 ans

Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) dure depuis plus de 50 ans. Tout a commencé dans les années 1960.

Cette vidéo n'est plus disponible

Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) est un rêve de grandeur né dans les années 1960 mais qui vire au cauchemar face à une résistance farouche. Un bras de fer de plus de 50 ans. La zone est le symbole d'une des plus vieilles luttes de France. Dans les années 1960, l'ambiance est à la décentralisation. D'où l'idée de créer un aéroport du grand ouest. En 1970, un site est retenu à 20 kilomètres de Nantes : Notre-Dame-des-Landes, une petite commune où l'on vit d'agriculture et d'élevage.

Chronologie d'un combat

En 1974, on créé une ZAD, une "zone d'aménagement différé" de 1 200 hectares. En 1999, le projet a ressurgi, poussé par Jean-Marc Ayrault alors maire de Nantes. Le feu vert est donné par le gouvernement Jospin en 2000. De là a débuté la résistance avec, pour commencer, des riverains et familles du coin. En 2008, le gouvernement déclare le projet d'utilité publique et la lutte s'intensifie. Des militants affluent de toute la France et rebaptisent la ZAD "zone à défendre".

Le JT
Les autres sujets du JT
Randonnée d\'opposants au transfert de l\'aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 26 novembre 2017, sur le site prévu pour l\'infrastructure.
Randonnée d'opposants au transfert de l'aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 26 novembre 2017, sur le site prévu pour l'infrastructure. (FRED TANNEAU / AFP)