Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement va devoir trancher

Le rapport des médiateurs du dossier de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes a été remis ce mercredi 13 décembre à Matignon, et le gouvernement doit désormais trancher.

France 3

Quel avenir pour Notre-Dame-des-Landes ? Agrandir l'aéroport de Nantes (Loire-Atlantique), ou construire de nouvelles pistes, à une vingtaine de kilomètres au nord de la ville. Deux options ce mercredi grâce au rapport des médiateurs. En termes de coûts, l'agrandissement du site déjà existant est estimé entre 415 et 545 millions d'euros contre un budget bien plus important, 992 millions d'euros, pour Notre-Dame-des-Landes.

L'aspect écologique plaide pour Nantes

Concernant les nuisances sonores, elles ne seraient pas plus importantes à Nantes en cas d'agrandissement de l'aéroport. En revanche, une implantation à Notre-Dame-des-Landes supprimerait toute nuisance pour les Nantais. Le bilan carbone, lui, tourne à l'avantage des travaux à Nantes, qui n'engendreraient que 1 660 kilotonnes de CO2, beaucoup moins que les 1 850 kilotonnes qu'émettrait un chantier à Notre-Dame-des-Landes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les occupants de la zone de bocage où pourrait se construire un nouvel aéroport, ici mobilisés en juillet 2017, sont déterminés à rester sur les lieux en Loire-Atlantique.
Les occupants de la zone de bocage où pourrait se construire un nouvel aéroport, ici mobilisés en juillet 2017, sont déterminés à rester sur les lieux en Loire-Atlantique. (AFP)