Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Le lapsus de Copé à la Fête de la violette

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

"Je n'oublierai jamais cette première fête de la Rose", a déclaré le patron de l'UMP.

Les militants sarkozystes de la Droite forte, premier courant de l'UMP, organisent ce samedi 6 juillet en Sologne leur première Fête de la violette, destinée à devenir "la grande fête annuelle de la droite". Près de 2 000 personnes ont déjeuné autour d'un buffet campagnard dans le parc d'un château du XIXe siècle à La Ferté-Imbault (Loir-et-Cher).

En prenant congé des militants, lors d'un discours, Jean-François Copé a commis un lapsus, devant des journalistes et convives : "Je n'oublierai jamais cette première fête de la Rose", a-til dit. Après quelques huées et applaudissements mélangés de la foule, le président de l'UMP s'est repris, mettant son erreur sur le dos de la chanson de Thierry Le luron, L'emmerdant c'est la rose, scandée un peu plus tôt par l'assistance. Jean-François Copé a fini son discours sur sa constatation "d'une famille rassemblée" de l'UMP

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nicolas Sarkozy

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.