Cet article date de plus de dix ans.

Vidéo UMP : pourquoi la crise financière aggrave la crise politique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
 -
N. St Cricq sur la situation à l'UMP - (Francetv info / H.Brusini / H.Pozzo)
Article rédigé par Hervé Brusini, Hervé Pozzo
France Télévisions

Le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy a plongé l'UMP dans la crise. Dernière polémique en date, les sénateurs UMP menacent de boycotter les journées parlementaires à Saint-Raphaël. L'analyse de Nathalie Saint-Cricq, responsable du service politique de France 2.

Depuis le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, jeudi 4 juillet, la crise financière de l'UMP s'est aggravée. Le parti d'opposition doit trouver 11 millions d'euros d'ici le 31 juillet. Une souscription a déjà permis de dénicher 5 millions, mais l'UMP n'a pas d'autre choix que de faire des économies. L'université d'été du parti a été annulée et, dernière polémique en date, les sénateurs UMP menacent de boycotter les journées parlementaires prévues les 25 et 26 septembre à Saint-Raphaël (Var). Ils demandent à Jean-François Copé de rapatrier l'événement à Paris pour éviter des dépenses inutiles.

Mais la crise financière a aussi des conséquences politiques, comme le rappelle Nathalie Saint-Cricq, responsable du service politique de France 2. Elle exacerbe la rivalité entre Nicolas Sarkozy, qui est sorti de sa retraite après le rejet de ses comptes de campagne pour prononcer un discours très offensif devant les cadres de l'UMP, et François Fillon, qui apparaît plus que jamais décidé à se présenter à la prochaine élection présidentielle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.