Cet article date de plus de trois ans.

Gérard Collomb "regrette" le départ de Nicolas Hulot, qui apportait "son expérience et sa sensibilité" au gouvernement

Publié
Article rédigé par
Radio France

"C'est quelqu'un pour qui j'ai de l'estime" a réagit le ministre de l'Intérieur.

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a dit "regretter", mardi 28 août sur franceinfo, la démission surprise de son collègue chargé de la Transition écologique, Nicolas Hulot, estimant que ce dernier apportait "son expérience et sa sensibilité" au gouvernement, et qu'il continuerait à servir "les idées qu'il défend d'une autre manière".

"J'appréciais beaucoup un certain nombre de ses interventions en conseil des ministres, c'est quelqu'un pour qui j'ai de l'estime", a confié Gérard Collomb, désormais seul ministre d'État du gouvernement, après le retrait de Nicolas Hulot.

"Quelqu'un de profondément respectable"

"Quels que soient ses choix, et d'ailleurs ils peuvent être différents de ma propre sensibilité sur l'évolution de notre société, c'est quelqu'un de profondément respectable parce qu'il a un certain nombre de convictions qu'il défend", a ajouté Gérard Collomb.

"Nicolas Hulot est quelqu'un qui apportait à ce gouvernement son expérience, sa sensibilité, et moi, à titre personnel, je regrette ce départ, mais c'est quelqu'un qui servira les idées qu'il défend d'une autre manière aujourd'hui", a ajouté le ministre de l'Intérieur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.