Nicolas Dupont-Aignan lance un appel aux dons pour "finir de payer" sa campagne

Son parti Debout la France affiche un solde négatif de 300 000 euros, selon le candidat. 

Nicolas Dupont-Aignan, le 19 avril 2017 à Paris.
Nicolas Dupont-Aignan, le 19 avril 2017 à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)

Il y était presque. Nicolas Dupont-Aignan, crédité de 4,70% des voix au premier tour de l'élection présidentielle, a lancé, lundi 24 avril, un appel aux dons pour "finir de payer" sa campagne alors que les comptes de son parti affichent un solde négatif de "300 000 euros". Se félicitant du score réalisé au premier tour avec une "progression très importante" par rapport à 2012 (1,79%), le président de Debout la France a néanmoins rappelé à ses soutiens que la "barre fatidique" des 5% qui donne droit au remboursement des frais de campagne n'était pas atteinte.

>> Suivez les réactions, les commentaires et les analyses dans notre direct

"Est-ce le temps de désespérer et de se lamenter ? Pas question ! Plus que jamais notre projet et notre vision doivent se faire entendre dans le tumulte de la vie politique de notre pays", a déclaré le député-maire de Yerres (Essonne) dans un communiqué. La campagne, selon le candidat, a "beaucoup coûté" afin de "compenser l'absence du débat médiatique" et "tâcher d'atteindre un peu de visibilité". Nicolas Dupont-Aignan demande ainsi un "dernier effort"  à ses soutiens.

Il nous manque 300 000 euros pour y parvenir, sans compter le fonctionnement normal de notre mouvement, que nous devons absolument assurer pour préparer nos échéances futures.Nicolas Dupont-Aignandans un communiqué