Cet article date de plus de trois ans.

Mort de Valéry Giscard d'Estaing : avec Jacques Chirac, une rivalité tenace

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Mort de VGE : avec Chirac, une rivalité tenace -
Mort de VGE : avec Chirac, une rivalité tenace Mort de VGE : avec Chirac, une rivalité tenace - ()
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Un an après le décès de Jacques Chirac, survenu le 26 septembre 2019, Valéry Giscard d'Estaing s'est éteint à son tour mercredi 2 décembre. Les deux hommes ne se sont jamais vraiment entendus.

Ces deux-là n'étaient pas des amis de 30 ans. Giscard-Chirac, c'est plutôt un demi-siècle de méfiance, d'incompréhension et, parfois, de haine. Pourtant, cela avait plutôt bien commencé. En 1974, le jeune président Valéry Giscard d'Estaing, décédé mercredi 2 décembre, nomme le non moins jeune Jacques Chirac Premier ministre. Le couple ne fonctionnera jamais.

La trahison de 1981

Les deux hommes s'opposent concernant la politique menée par le gouvernement, que Chirac voudrait plus sociale. Résultat : le 25 août 1976, le Premier ministre démissionne. Cinq ans plus tard, alors que VGE affronte François Mitterrand au deuxième tour de l'élection présidentielle, le député de Corrèze se contente du service minimum. Un soutien du bout des lèvres que Valéry Giscard d'Estaing, battu, considérera toujours comme une trahison.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.