Cet article date de plus de trois ans.

Emmanuel Macron veut moraliser la vie publique, et vite

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
verdeilhan
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le casting du gouvernement est un vrai casse-tête. Emmanuel Macron impose en plus des vérifications sur la situation fiscale et patrimoniale de ses futurs ministres.

Emmanuel Macron applique le principe de précaution. Il veut aussi limiter les couacs et les scandales du précédent quinquennat, que les Français ne veulent plus. Le nouveau président veut des ministres et des parlementaires irréprochables, d'où, outre le fait d'être en règle fiscalement, une somme d'exigence : un casier judiciaire vierge, pas plus de trois mandats successifs, l'interdiction d'employer des membres de sa famille ou des proches et enfin la réduction d'un tiers des parlementaires.

Quelle réaction des parlementaires ?

Emmanuel Macron veut et peut aller vite. Le projet de loi sur la moralisation de la vie politique pourrait passer au conseil des ministres avant les législatives. L'inconnue principale, c'est la réaction des parlementaires face à un texte dont ils sont la principale cible.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.