Moralisation : François Bayrou fragilisé par de nouvelles révélations

Ce mercredi 14 juin François Bayrou présentait son projet de loi de la moralisation de la vie publique. Mais au même moment, de nouveaux soupçons, portant sur un éventuel emploi fictif eu MoDem, viennent le fragiliser à son poste.

FRANCE 2

Pour amortir la dernière livraison du Canard enchaîné, le premier ministre Édouard Philippe et le garde des Sceaux affichaient une bonne entente retrouvée à la sortie du Conseil des ministres. Pourtant, le dernier numéro du Palmipède affirme que la secrétaire personnelle de François Bayrou a eu un double contrat, au MoDem et au Parlement européen. "Ça n'a jamais existé", s'est toutefois défendu le ministre de la Justice au micro de RTL.

Christine Taubira réagit

Ennuyeux, en tout cas, le jour où il présente son projet de loi sur la moralisation de la vie publique. Y a-t-il une affaire Bayrou ? Une chose de sûre, son cas suscite des réactions. Comme celle de Christiane Taubira qui a déclaré : "J'ai fait inscrire dans la loi l'interdiction d'intervenir dans les procédures pénales au cas où un autre garde des Sceaux après moi se fut montré moins vertueux et je suis contente de l'avoir fait".

Le JT
Les autres sujets du JT
François Bayrou, ministre d\'Etat et garde des Seaux
François Bayrou, ministre d'Etat et garde des Seaux (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)