Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Dessinateur de presse, rédacteur : quand Jean-Luc Mélenchon s'essayait aux métiers du journalisme

Lui-même l'avoue : il n'avait jamais pensé à son parcours sous l'angle envisagé par ce portrait à voir le 22 mars dans "Envoyé spécial". C'est vrai, il a vécu "plusieurs vies", a confié Jean-Luc Mélenchon à Pierre Monégier, durant lesquelles il s’est tour à tour appelé Santerre, Moz ou Jean-Louis Mula… Retour sur trois de ces vies dans cet extrait.

A ne pas manquer dans "Envoyé spécial" le 22 mars, un portrait de Jean-Luc Mélenchon en "caméléon" aux multiples vies. C'est à Lons-le-Saunier, dans le Jura, où il a passé une partie de sa jeunesse, que les journalistes ont retrouvé la trace du leader de la France insoumise, sous d'autres identités : Moz le caricaturiste, Santerre le militant trotskiste (l'identité la plus forte des trois, dont témoignent des photos d'un jeune homme aux longs cheveux), et aussi Jean-Louis-Mula le… journaliste.

Dans les années 1970, avant de devenir un homme politique parfois fâché avec les médias, il avait signé des articles dans la presse locale. Son nom étant connu comme "celui d'un affreux révolutionnaire gauchiste", raconte l'intéressé, il a dû prendre un pseudonyme. Mais l'apprenti journaliste en restera au travail à la pige. "S'il avait été embauché comme dessinateur de presse, il aurait peut-être été rédacteur en chef, et il serait aujourd'hui un tranquille notable de province, plutôt que d'être le leader La France insoumise ! s'amuse Laurent Villette, rédacteur en chef de La Voix du Jura. Ça tient à peu de chose, parfois !"

"Il y a plusieurs personnes dans la personne" (proverbe africain)

En 1977, il part faire des dessins dans un hebdomadaire… catholique, La Croix du Jura (devenu La Voix du Jura). "Des dessins pitoyables : c'était un dialogue entre un corbeau et une oie blanche, confie Jean-Luc Mélenchon à "Envoyé spécial". Rétrospectivement, je me demande comment ces braves gens ont accepté un truc pareil !" D'autres sont plus indulgents sur la chronique de Moz (l'un de ses autres noms de plume d'alors) en trois cases et en noir et blanc. Intitulée "La vie sur les branches", c'était "une réflexion un peu philosophique".

Philosophe, le "caméléon" l'est resté. Et citant le proverbe africain "ll y a plusieurs personnes dans la personne", il avance que "tout l'enjeu philosophique, c'est peut-être d'arriver à mettre toutes ces personnes d'accord entre elles".

Extrait de "Mélenchon le caméléon", un portrait à voir dans "Envoyé spécial" le 22 mars.

Envoyé spécial. Dessinateur de presse, rédacteur : quand Jean-Luc Mélenchon s\'essayait aux métiers du journalisme
Envoyé spécial. Dessinateur de presse, rédacteur : quand Jean-Luc Mélenchon s'essayait aux métiers du journalisme (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)