Cet article date de plus de sept ans.

Fête de l'Humanité : pas d'union à gauche de la gauche

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Fête de l'Humanité : pas d'union à gauche de la gauche
Fête de l'Humanité : pas d'union à gauche de la gauche Fête de l'Humanité : pas d'union à gauche de la gauche (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Pour la fête de l'Humanité édition 2016, du 9 au 11 septembre, plusieurs personnalités politiques de gauche étaient présentes.

À la fête de l'Humanité, ce weekend du 9 septembre, les divisions sont bien présentes. Officiellement candidat à l'élection présidentielle depuis février dernier, Jean-Luc Mélenchon a pris de court les communistes. A l'écart de la foule, il peaufine son discours. Et quand vient le moment de s'exprimer, celui qui se présente comme le candidat de la France insoumise réaffirme son ambition. "Nous la tenons, la transition", affirme-t-il.

Quid d'une candidature commune ?

À quelques centaines de mètres de là, Pierre Laurent maintient le suspense sur une éventuelle candidature communiste. Devant Benoit Hamon, Cécile Duflot ou encore Arnaud Montebourg, il esquisse à demi-mot la stratégie d'une candidature de rassemblement. À l'écoute des discours, les militants s'interrogent. Dans l'après-midi, Mélenchon a lancé un appel aux communistes dans la perspective d'une candidature commune à gauche. Pierre Laurent clarifiera la position officielle de son parti lors d'une conférence nationale le 5 novembre prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.