Cet article date de plus de quatre ans.

Enquête sur les assistants parlementaires élargie à Jean-Luc Mélenchon : "Tout ça va faire pshitt" assure Alexis Corbière

Alexis Corbière, député de la France insoumise, a réagi mardi soir à l'enquête préliminaire pour abus de confiance, élargie par le parquet de Paris à quatre anciens assistants parlementaires européens de Jean-Luc Mélenchon. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alexis Corbière sur franceinfo, le 18 juillet 2017. (RADIO FRANCE)

"Tout ça va faire pshitt", a réagi mardi 18 juillet, sur franceinfo Alexis Corbière, député de la France insoumise, alors que le parquet de Paris a élargi dans l'après-midi l'enquête préliminaire pour abus de confiance à quatre anciens assistants parlementaires européens de Jean-Luc Mélenchon.

"Il n'y a eu aucun emploi fictif", a assuré Alexis Corbière lors de l'émission Les informés sur franceinfo, qui a dénoncé "une manœuvre" du Front national. "Je laisse madame Le Pen seule avec sa conscience, pour ce qui est de la nôtre, elle est apaisée", a-t-il répondu.

Jean-Luc Mélenchon dément

Jean-Luc Mélenchon a démenti de son côté tout emploi fictif. "Aucun de mes assistants n'a jamais exercé aucune responsabilité politique ni à l'intérieur du Parti de gauche, ni pour La France insoumise. Jamais aucun de toute la période du Parlement européen", a répondu le chef de file de la France insoumise, lors de son point presse hebdomadaire à l'Assemblée nationale.


Reaction Melenchon

Le président du groupe de La France insoumise à l'Assemblée nationale a été député européen du parti de gauche entre 2009 et 2017.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jean-Luc Mélenchon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.