Cet article date de plus de deux ans.

Soupçons d'emplois fictifs au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais : David Rachline confirme qu'il sera entendu par la PJ de Lille

David Rachline, maire Front national de Fréjus (Var), confirme lundi sur France Bleu Provence qu'il sera auditionné par la police judiciaire de Lille pour des soupçons d'emplois fictifs au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais entre 2010 et 2015.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
David Rachline, maire FN de Fréjus, en janvier 2018. (MAXPPP)

Le maire FN de Fréjus David Rachline a confirmé lundi 26 mars sur France Bleu Provence qu'il sera auditionné par la police judiciaire de Lille dans une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs au conseil régional du Nord-Pas- de-Calais, entre 2010 et 2015.

Un travail "à distance"

David Rachline, qui siégeait alors au conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur et au conseil municipal de Fréjus indique qu'il a "travaillé deux mois" dans l'ex-conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, et qu'il a "mené sur place une action et un travail tout à fait pertinents".

Interrogé sur la distance entre les deux régions, l'élu répond que "l'avion et le TGV existent. Il y a beaucoup de gens qui travaillent à distance". "Cela ne surprendra pas grand monde que je travaillais déjà à l'époque avec un certain nombre de dirigeants du Front national", a ajouté David Rachline pour qui cette affaire "visait surtout à (les) déstabiliser pendant la campagne présidentielle".

Le Canard enchaîné a révélé en avril 2017 l'ouverture d'une enquête préliminaire sur des emplois fictifs au groupe FN de l'ex-conseil régional Nord-Pas-de-Calais. Cette enquête, ouverte dès janvier 2016, porte, selon le parquet de Lille, sur trois emplois présumés fictifs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.