FN : les Français sont moins nombreux à souhaiter la candidature de Marine Le Pen à la présidentielle

Selon un sondage publié par "Le JDD" dimanche 11 mars, ils sont 39% à ne pas souhaiter que la présidente du FN se présente à la présidentielle, contre 41% en septembre dernier. 

La présidente du FN, Marine Le Pen, au Congrès du parti à Lille (Nord), le 10 mars 2018. 
La présidente du FN, Marine Le Pen, au Congrès du parti à Lille (Nord), le 10 mars 2018.  (YANN CASTANIER / HANS LUCAS / AFP)

La proportion de Français souhaitant que la présidente du FN, Marine Le Pen, brigue une nouvelle fois l'Elysée en 2022 a reculé en mars par rapport à septembre 2017, selon un sondage Ifop publié par Le Journal du dimanche du 11 mars, alors que le Front national est réuni en congrès.

Quelque 39% des Français souhaitent une candidature de Marine Le Pen à la prochaine présidentielle, contre 61% qui ne la souhaitent pas. En septembre, 41% des Français y étaient favorables, et 59% opposés. Le taux d'électeurs y étant très favorables a reculé de 4 points, de 22% à 18%.

>> Nouveaux statuts, nouveau nom... Suivez le congrès du FN à Lille dans notre direct

Toutefois les personnes se disant proches du parti d'extrême droite sont 91% à souhaiter la candidature de la députée du Pas de Calais, ceux proches de LR 45%. Quant à la probabilité que Marine Le Pen se présente, elle est évaluée à 71%, une chute de 10 points en six mois. Toutefois les personnes interrogées proches du FN sont 90% à y croire, ceux de LR 73%.

Sondage réalisé par un questionnaire autoadministré en ligne auprès de 1.002 personnes de plus de 18 ans du 8 au 9 mars, selon la méthode des quotas.