Marine Le Pen : "Je ne me sers pas de l'affaire de Toulouse"

"Je suis candidate à la présidentielle, je pose les vraies questions", assure la présidente du Front national, mercredi, en revenant sur les tueries du Sud-Ouest.

Francetv info

"Je ne me sers pas de l'affaire de Toulouse. Je suis candidate à la présidentielle, je pose des questions", assure Marine Le Pen sur France 2 mercredi 28 mars. Pour la candidate du Front national à la présidentielle, la polémique née après les tueries de Toulouse et Montauban continue avec, en toile de fond, l'immigration et l'insécurité.

Marine Le Pen, le 27 mars 2012 à Paris.
Marine Le Pen, le 27 mars 2012 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)