Manuel Valls : portrait d'un impatient

Entré très jeune en politique, Manuel Valls n'a jamais caché ses ambitions.

France 3

Trente ans que Manuel Valls se construit un destin présidentiel. Ce jour-là à Nancy, 2 décembre, au lendemain du renoncement de François Hollande, Manuel Valls ne dit rien mais il est déjà dans la course à l'Élysée. Ultime étape d'une ambition dont il ne s'est jamais caché. Engagé à 20 ans, il se voit déjà comme le futur du Parti socialiste.

Assouplissement des 35 heures

Valls se construit un fief à Évry (Essonne), dont il est élu maire en 2001, puis député. Il ne connait pas le doute. Décomplexé, il parle sécurité, immigration et va même jusqu'à demander l'assouplissement des 35 heures. Transgressif, Manuel Valls braque l'aile gauche du PS. Ses adversaires le comparent même à Nicolas Sarkozy. C'est auprès de Michel Rocard qu'il a grandi en politique puis de Lionel Jospin. C'est avec François Hollande qu'il poursuit sa route. Depuis plusieurs mois, le Premier ministre avait pris ses distances avec le chef de l'État. Aujourd'hui, il se lance dans la course à l'Élysée, le plus difficile commence. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls prononce un discours à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 2 décembre 2016.
Manuel Valls prononce un discours à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 2 décembre 2016. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)