Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo La rentrée à couteaux tirés des Républicains

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Rentrée à couteaux tirés pour Les Républicains
Article rédigé par
France Télévisions

L'élection pour la présidence du parti, qui se tiendra les 10 et 17 décembre, accapare tous les esprits.

"La droite est de retour !", clame Laurent Wauquiez. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes brigue, comme cinq de ses camarades, la présidence du parti Les Républicains. L'élection, qui se tiendra les 10 et 17 décembre, accapare tous les esprits. Même si les principaux ténors du parti disent vouloir œuvrer pour "rassembler", ils ont effectué leur rentrée politique en ordre dispersé, de Bordeaux au Touquet en passant par La Baule.

Wauquiez, un candidat décrié

Parmi les six candidats déclarés, Laurent Wauquiez est à la fois le grand favori (car il est le seul à jouir d'une forte notoriété), mais aussi le plus décrié, à cause d'une ligne très droitière jugée trop clivante par l'aile modérée des Républicains. Le chef de file des Constructifs, Thierry Solère, voit ainsi en lui "le fossoyeur de la droite française", tandis que le jeune élu Maël de Calan dit vouloir en finir avec "le sectarisme", "le cynisme" et "la mauvaise foi".

Avant la campagne proprement dite, la course aux parrainages va durer jusqu'au 11 octobre, date limite de dépôt des candidatures. L'automne promet d'être mouvementé chez Les Républicains.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les Républicains

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.