Primaire de la droite : les candidats potentiels

C'est la dernière ligne droite pour les candidats Les Républicains à la primaire. Ils ont jusqu'à vendredi pour recueillir les parrainages nécessaires à leur participation au scrutin.

France 2

L'épreuve des signatures pour les candidats à la primaire à droite touche à sa fin. Chaque candidat doit recueillir le soutien de 250 élus, dont au moins 20 parlementaires, répartis sur un minimum de 30 départements, et d'au moins 2 500 adhérents. À eux seuls, Alain Juppé, François Fillon et Nicolas Sarkozy monopolisent trois quarts du vivier parlementaire. Bruno Le Maire en a décroché 32. Pour ces quatre-là, les jeux sont faits depuis longtemps. Jean-François Copé affirme lui aussi avoir fait le plein.

Myard et Lefebvre K.-O.

Pour d'autres, le suspense dure encore. Hervé Mariton et Nathalie Kosciusko-Morizet sont près du but. Il ne manquerait à la seule candidate en passe de se qualifier que les parrainages de 300 adhérents et d'une dizaine d'élus. Nadine Morano et Geoffroy Didier sont, eux, plutôt mal partis. Les souverainistes Jacques Myard et Frédéric Lefebvre sont très mal en point. Selon Le Parisien, ce dernier n'aurait même pas obtenu une seule signature parlementaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, le 5 septembre 2015 lors de l\'université d\'été des Républicains, à La Baule (Loire-Atlantique).
François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, le 5 septembre 2015 lors de l'université d'été des Républicains, à La Baule (Loire-Atlantique). (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)