Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire de droite : Nicolas Sarkozy et François Bayrou règlent leurs comptes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Primaire de droite : Nicolas Sarkozy et François Bayrou règlent leurs comptes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À trois semaines du premier tour de la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé reste le favori. En parallèle, Nicolas Sarkozy et François Bayrou, le président du MoDem, se mènent une guerre ouverte depuis quelques jours. 

Depuis des semaines, Nicolas Sarkozy a fait de François Bayrou sa cible principale. Une quasi-obsession à l'image de cette longue tirade à Marseille (Bouches-du-Rhône) contre celui qui a choisi de soutenir Alain Juppé : "Je ne veux pas gouverner avec des centristes qui sont avec nous le lundi pour gagner la mairie de Pau et avec Hollande le mardi". Trop c'est trop pour le président du MoDem qui répond sèchement dans une lettre publiée hier soir, samedi 29 octobre, sur Facebook.

Charger François Bayrou pour atteindre Alain Juppé

"Comment peut-il en arriver à cette violence de chaque minute, lâchant des insultes (...), crachant sur ceux qui ne votent pas pour lui", a écrit François Bayrou. Pendant plus de six pages, le président du MoDem décrit un candidat avec des mots très durs : "en perdition, brutal, hystérique", ajoutant que "les Français s'apprêtent à lui dire 'non' une deuxième fois". Dans le camp sarkozyste, on demande à François Bayrou de ne pas interférer dans la primaire. Charger François Bayrou pour atteindre Alain Juppé qui le soutient, Nicolas Sarkozy devrait poursuivre cette stratégie d'ici le premier tour de la primaire prévue dans trois semaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la droite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.