Cet article date de plus de six ans.

La primaire de la droite est "un bel exercice démocratique" pour Manuel Valls

Manuel Valls est revenu lundi sur la forte affluence lors de la primaire de la droite. Le Premier ministre a également évoqué le programme du vainqueur, François Fillon. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Manuel Valls à Alfortville(Val-de-Marne) pour l'ouverture d'un poste de police.  (THOMAS SAMSON / AFP)

Le Premier ministre Manuel Valls estime, lundi 21 novembre lors d'une conférence de presse à Alfortville (Val-de-Marne), que la primaire à droite est "un bel exercice démocratique". Le scrutin a réuni dimanche plus de 4 millions d'électeurs et placé François Fillon en position de force face à Alain Juppé.

>> DIRECT. Analyses, réactions... Suivez l'actualité de la primaire à droite au lendemain du premier tour

"C'est aussi un beau défi qui est lancé à la gauche, poursuit Manuel Valls. Je veux que l'élection présidentielle soit un moment d'espoir."

Je ne me résigne pas à voir l'extrême droite présente au second tour

Manuel Valls

"La France n'a pas besoin de solutions ultra-libérales et conservatrices", estime Manuel Valls, en écho aux critiques venues du camp Juppé qui accompagnent désormais le favori de la primaire de la droite François Fillon. "Lorsqu'on propose de supprimer 500 000 fonctionnaires, ce sont moins de professeurs, moins de policiers, moins de gendarmes, alors que nous avons besoin d'un renforcement de nos moyens de sécurité", a souligné Manuel Valls.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Congrès LR 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.