Plan de relance économique : un accord "historique" pour le meilleur pour Macron, le pire pour Le Pen

Après quatre jours et trois nuits à Bruxelles, les 27 dirigeants de l’UE ont trouvé un compromis, mardi 21 juillet, sur le plan de relance économique de 750 milliards d’euros. 

FRANCEINFO

Emmanuel Macron a retrouvé sa bonne humeur. Il est un peu plus de 5h30, mardi 21 juillet, à Bruxelles, en Belgique, quand, après quatre jours et quatre nuits d'âpres négociations, un accord est enfin trouvé. 750 milliards d'euros sont sur la table pour aider les pays européens les plus touchés par la crise du Covid-19. "Nous l'avons fait", s'est réjoui le président du Conseil européen Charles Michel. "Nous avons aujourd'hui, avec ce sommet, non seulement été l'un des sommets les plus longs de l'histoire, mais surtout été un sommet dont les conclusions sont véritablement historiques", a ajouté Emmanuel Macron.

"Le pire accord" pour Le Pen

Historique parce que pour la première fois dans l'histoire de l'Union européenne, les 27 États s'endettent collectivement. C'était impensable il y a encore quelques mois. A Paris, Marine Le Pen (RN) estime que c’est "le pire accord pour la France de toute l’histoire de l’UE. Il sacrifie notre avenir et notre indépendance (...)". Angela Merkel et Emmanuel Macron pensent, eux, que c’est la seule solution pour sauver l’Union.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron durant le sommet de l\'Union européenne, le 20 juillet 2020.
La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron durant le sommet de l'Union européenne, le 20 juillet 2020. (JOHN THYS / AFP)