Marion Maréchal entend "les impatiences et les frustrations"

Marion Maréchal est revenue sur le devant de la scène samedi 28 septembre pour prôner la convergence des droites avec ses proches comme le polémiste Éric Zemmour.

FRANCEINFO

L'objectif affiché de la "convention de la droite", organisée samedi 28 septembre à Paris, était de rassembler toutes les chapelles et sous-chapelles de la droite ultraconservatrice, identitaire et souverainiste. Ce rassemblement était organisé par des proches de Marion Maréchal. Le ton a été très vite donné, notamment avec le polémiste Éric Zemmour, qui a lancé une violente charge contre l'islam et "les immigrés colonisateurs".

Présence d'élus LR et RN

Marion Maréchal juge le RN pas suffisant pour gagner et considère que l'effondrement de LR aux élections européennes est une opportunité pour ancrer dans un avenir commun droite et extrême droite : "J'entends les impatiences et les frustrations, j'entends ceux qui veulent agir à tout prix tout de suite, pressés par le temps, angoissés par les maux qui nous frappent et qui c'est vrai s'accélèrent. Mais qui peut sincèrement imaginer que nos idées arriveront au pouvoir sans avoir préalablement brisé les barrières partisanes d'hier, ce que nous commençons aujourd'hui à faire avec la présence assez inédite dans un même événement public d'élus venant des Républicains et d'élus venus du Rassemblement national".

Le JT
Les autres sujets du JT
Marion Maréchal chante \"La Marseillaise\", durant un meeting à Fougères (Ille-et-Vilaine), le 20 janvier 2017.
Marion Maréchal chante "La Marseillaise", durant un meeting à Fougères (Ille-et-Vilaine), le 20 janvier 2017. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)