Cet article date de plus de quatre ans.

Les Républicains : tension face à la possible défection d'Édouard Philippe

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Les Républicains : tension face à la possible défection d'Édouard Philippe
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Patricia Issa-de Grandi se trouve en direct du siège des Républicains ce lundi 15 mai. Si le député LR Edouard Philippe accepte de devenir Premier ministre, cela aura des conséquences au sein du parti.

Si Édouard Philippe, le député-maire Les Républicains du Havre (Seine-Maritime), devient Premier ministre d'Emmanuel Macron ce lundi 15 mai, cela aura des répercussions au sein du parti. "Dès ce matin, on sentait la tension chez Les Républicains. À leur arrivée, les ténors du parti venaient pour un comité politique. Ils veulent nous assurer que les digues tiennent. Mais on les sent irrités, agacés, ils nous disent que malgré tout ils veulent continuer à se battre, passer le cap des législatives et imposer à Emmanuel Macron une majorité à l'Assemblée nationale", observe Patricia Issa-de Grandi.

L'unité à préserver pour les législatives

Mais certains membres des Républicains n'ont pas caché leur agacement de voir peut-être Édouard Philippe rejoindre Emmanuel Macron. Les Républicains ont décidé de rester unis et de se serrer les coudes pour mieux amortir le choc.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les Républicains - LR

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.