Premier ministre : les Républicains minimisent l'hypothèse de la nomination d'Édouard Philippe

Thierry Curtet se trouve en direct au siège des Républicains ce lundi 15 mai. À droite, on cherche apparemment à minimiser l'hypothèse d'une nomination d'Edouard Philippe comme Premier ministre.

France 2

Chez Les Républicains, le parti semble relativiser la possible nomination d'Édouard Philippe comme Premier ministre d'Emmanuel Macron ce lundi 15 mai. "C'est exactement ça, la droite minimise. Pour Jean-François Copé, la nomination d'Édouard Philippe est un secret de Polichinelle. Bien sûr il faut rester prudent tant qu'il n'est pas nommé, mais la droite a d'ores et déjà commencé son travail de sape", relate Thierry Curtet en direct du siège des Républicains à Paris.

"Une aventure individuelle"

Les Républicains mettent en avant une "aventure individuelle" d'Édouard Philippe qui n'est pas au centre du dispositif du parti. Selon eux, il n'y a pas de risque d'explosion de la droite. "Tout à l'heure nous avons vu sortir côte à côte Gilles Boyer et Thierry Solère, deux très proches d'Édouard Philippe. Comme s'ils avaient voulu montrer que leur place à eux était ici, au siège Les Républicains", analyse le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le député Edouard Philippe, le 6 octobre 2015 au Havre (Seine-Maritime).
Le député Edouard Philippe, le 6 octobre 2015 au Havre (Seine-Maritime). (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)