Le député Julien Aubert brigue la présidence des Républicains

Le député du Vaucluse annonce dans le "JDD" sa candidature à la présidence des Républicains.

Julien Aubert, le 26 septembre 2017 2017. 
Julien Aubert, le 26 septembre 2017 2017.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Et de trois. Le député du Vaucluse Julien Aubert, secrétaire général adjoint des Républicains, annonce dans le Journal du dimanche sa candidature à la tête du parti, se présentant en "David contre Goliath" , faisant référence à Christian Jacob. L'élu du Vaucluse est le troisième prétendant déclaré, après le patron des députés LR, et Guillaume Larrivé, député de l'Yonne.

"Je ne suis plus seul"

"Après mûre réflexion, je vais devoir défendre ce en quoi je crois et me porter candidat à l'élection interne" d'octobre, indique Julien Aubert, 41 ans, dans cet entretien où il assure que "la jeune génération (l)'a encouragé à présenter (sa) candidature". Il indique avoir "le nombre de parrainages parlementaires nécessaires", soit 13, contrairement à 2017 où il avait dû renoncer à se présenter face à Laurent Wauquiez.

"Je ne suis plus seul. J'ai créé en novembre 2017 le mouvement Oser la France, qui compte une dizaine de parlementaires, des élus locaux et plus de 1 000 membres. De plus, j'ai désormais un bilan" comme secrétaire général adjoint du parti, souligne-t-il. Sa candidature "ne vise pas (la) personne" de Christian Jacob mais "de toute évidence, je suis David contre Goliath", lance ce défenseur d'"une ligne gaulliste, patriote, républicaine, mais aussi populaire".