"Je tourne une page" : David Douillet met fin à sa carrière politique

L'ex-ministre des Sports et ancien judoka l'a annoncé au "Parisien" mardi.

David Douillet, ancien ministre des Sports, à Poissy (Yvelines), le 6 septembre 2016.
David Douillet, ancien ministre des Sports, à Poissy (Yvelines), le 6 septembre 2016. (FRANCOIS PAULETTO / CROWDSPARK / AFP)

"J’arrête la politique." David Douillet, ancien député du parti Les Républicains, l'a annoncé au Parisien, mardi 22 mai. Après un parcours de judoka au sommet, le sportif a été secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, ministre des Sports dans le gouvernement de François Fillon et député de la 12e circonscription des Yvelines. "Actuellement président de la fédération des Républicains des Yvelines, il ne briguera pas un nouveau mandat en octobre prochain, précise le quotidien francilien. "David Douillet quittera définitivement toutes fonctions politiques à la fin de son mandat de conseiller régional d'Ile-de-France."

Pour expliquer son retrait, le double champion olympique de judo dit être en désaccord avec la direction prise par les Républicains.

Je ne partage pas la ligne de Laurent Wauquiez, le nouveau président national du parti. Il n’est pas rassembleur. David Douilletau "Parisien"

Si David Douillet condamne "l'hypocrisie", "les clans" et les "arrangements" au sein des Républicains, il assure partir sereinement : "Je n’ai aucun regret et je ne suis pas amer. Je tourne une page."  Et de poursuivre : "J’ai vécu de belles expériences pendant neuf ans, de la fonction de député à celle de ministre aux côtés de Nicolas Sarkozy." Ses projets ? "J'ai 49 ans, je veux vivre et profiter de mes proches."