Alain Juppé va prendre sa retraite politique au Conseil constitutionnel

Alain Juppé a été nommé au Conseil constitutionnel mercredi 13 février. L'ancien premier ministre est un partisan d'Emmanuel Macron. Il va quitter son mandat de maire de Bordeaux, qu'il administre depuis 24 ans.

Voir la vidéo
France 3

Sur les bords de la Garonne, il a fait, en vingt ans, de Bordeaux une des plus belles villes de France, désormais reconnue pour sa qualité de vie. Alors, les habitants pleurent leur maire. Alain Juppé est d'abord un enfant du Sud-Ouest né à Mont-de-Marsan. Il devient un énarque à la tête bien pleine, mais que certains dénonceront comme un cœur sec, quand, en 1995, en tant que Premier ministre, il tente de mettre en place une réforme de la Sécurité sociale et des retraites pour les régimes spéciaux. Droit dans ses bottes, l'expression lui collera à la peau.

Juppé remplace Jospin

Condamné en 2004 pour une affaire d'emplois fictifs à la mairie de Paris, Alain Juppé tente un retour sur le plan national à la dernière élection présidentielle. C'est un échec cuisant face à François Fillon à la primaire de la droite. On le dit aussi écœuré par les récentes violences des manifestations des "gilets jaunes" à Bordeaux. Mercredi 13 février, il annonce son retrait de la vie politique pour une entrée au Conseil constitutionnel à la place de Lionel Jospin. Alain Juppé partagera sa vie entre Paris et les plages des Landes si chères à son cœur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alain Juppé lors d\'un discours à Bordeaux (Gironde), le 7 mai 2017.
Alain Juppé lors d'un discours à Bordeaux (Gironde), le 7 mai 2017. (NICOLAS TUCAT / AFP)