Les élus de la République sont mal aimés, sauf les maires

62% des Français interrogés pour un sondage IFOP ont une mauvaise opinion des élus en général : trop déconnectés du terrain, trop payés, pas très honnêtes. Les maires font exception : 83% des Français leur sont favorables.

France 3

Élu depuis cinq ans, Laurent Peyrondet (MoDem) vit son mandat comme un sacerdoce. À Lacanau (Gironde) dimanche 11 août, comme tous les dimanches, c'est l'heure de sa tournée. Les habitants ont un rapport très personnel avec leur maire. Ils racontent comment ils comptent sur lui à chaque instant. "Des jeunes faisaient du skate à 22 heures. Je me suis permis d’appeler le maire pour lui signaler. Il m'a répondu et il est venu", explique Évelyne Constantin, une habitante de Lacanau.

Le maire apprécié

"J'ai une permanence ouverte, et je reçois des gens. Je ressors souvent de mes permanences avec le mal au cœur, parce que je n'ai pas pu aider. La souffrance humaine au quotidien, on la vit", analyse le maire. Un engagement de tous les instants qui rend les habitants assez tolérants par rapport à la fonction. 83% des Français ont une bonne opinion de leur maire, contre 33% de bonnes opinions envers leur député, selon l’IFOP. Patrick Vignal, député LREM de l'Hérault, qui a vu sa permanence taguée samedi, se pose des questions. 9% de la population approuve cette violence, soit quatre millions de personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les députés sont rassemblés à l\'Assemblée nationale pour les questions au gouvernement, le 12 mars 2019.  
Les députés sont rassemblés à l'Assemblée nationale pour les questions au gouvernement, le 12 mars 2019.   (LIONEL BONAVENTURE / AFP)