Cet article date de plus de neuf ans.

Législatives : François Bayrou battu, le MoDem conserve deux députés

Sans surprise au regard des résultats du premier tour, François Bayrou a été battu dans son fief, dimanche 17 juin, au second tour des élections législatives. Le MoDem parvient à conserver deux députés avec Jean Lassalle et Thierry Robert.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Bayrou quitte l'Assemblée, battu pour la première fois depuis 1986. (PIERRE ANDRIEU / AFP)

Sans surprise au regard des résultats du premier tour, François Bayrou a été battu dans son fief, dimanche 17 juin, au second tour des élections législatives. Le MoDem parvient à conserver deux députés avec Jean Lassalle et Thierry Robert.

Séisme politique dans les Pyrénées-Atlantiques. Un résultat attendu, certes, mais qui révèle l'ampleur de la difficulté qu'a eu le Centre pour la France à faire entendre sa voix centriste d'indépendance.

Dans son fief béarnais, le président du MoDem François Bayrou a été battu, dimanche 17 juin, au second tour des élections législatives, un mois après avoir réalisé un score décevant au premier tour de l'élection présidentielle.

Bayrou : "j'ai perdu une bataille"

L'ex candidat à la présidentielle a payé son choix de voter, à titre personnel, pour François Hollande au second tour du scrutin élyséen. En réponse, le leader centriste a du affronter la concurrence d'un candidat UMP et d'une candidate socialiste, poussé à une impossible triangulaire. Ainsi, la candidate du parti à la rose, Nathalie Chabanne, l'a emporté dans la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, François Bayrou réunissant 30,17% des suffrages.

"Je respecte la décision des Béarnais, a déclaré M. Bayrou depuis Pau. La politique a besoin de valeurs, le peuple de vérité, le pays d'unité. Pour qui partage ces convictions, les adversaires sont nombreux et puissants. (…) J'ai perdu une bataille. Mais l'heure de vérité viendra."

Lassalle de justesse

Dans la circonscription voisine, le député MoDem sortant, Jean Lassalle, a réussi à s'extirper d'une situation compliquée alors que François Hollande l'avait emporté dans tous les cantons de sa circonscriptions. Le charismatique centriste s'en sort de justesse, remportant le duel qui l'opposait à François Maitia (PS), avec 50,98% des voix exprimées.

Outre Jean Lassalle, le MoDem conserve donc deux sièges au Palais Bourbon à la suite de la victoire de Thierry Robert, 35 ans, à la Réunion. Le délégué départemental du MoDem s'est ainsi imposé face à Jean-Claude Lacouture, le candidat de l'UMP, avec plus de 65% des suffrages.

"Le travail ne me fait pas peur", assure ce jeune chef d'entreprise, particulièrement remuant, qui a annoncé avant le scrutin qu'il tiendra une permanence mensuelle dans chaque commune s'il est élu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.