"Le match pour 2017 a commencé, je vais aller jusqu'au bout" (Alain Juppé)

Alain Juppé, candidat déclaré à la primaire UMP pour la présidentielle a estimé que le match pour 2017 avait commencé alors que Nicolas Sarkozy a annoncé son retour sur la scène politique. Alain Juppé veut aller "jusqu'au bout".

(Alain Juppé reste candidat aux primaires UMP pour 2017 © MAXPPP)

Pas de quoi le décourager. Le retour de Nicolas Sarkozy sur le devant de la scène politique ne semble pas troubler Alain Juppé. L'ancien Premier ministre, invité du Grand rendez-vous Europe 1 – Le Monde – i-télé n'entend pas renoncer à la présidentielle 2017. Le candidat à la primaire de l'UMP l'explique :

"Je ne suis pas une girouette. Si j'ai dit ça, c'est parce que j'y ai réfléchi, pensé, j'en ai envie et donc je vais aller jusqu'au bout. Je sais bien qu'aujourd'hui le match a commencé et que le tacle commence. On essaie de faire croire que je n'irai pas jusqu'au bout. Eh bien je vais en apporter la démonstration. Vous le verrez en 2016 et 2017 (...) Je le confirme, je l'écris, je le signe.

Un seul mandat s'il est élu

Et l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac de répondre aux arguments prêtés à Nicolas Sarkozy pour dévaloriser sa candidature : son âge (il aura 71 ans en 2017) et son passé judiciaire. "Je ne vais pas passer mon temps à me positionner par rapport à Nicolas Sarkozy, ce qu'il pense, ce qu'il est supposé penser ou ce que vous lui faites dire ." Et de lâcher : 

"En matière d'ennuis judiciaires, vaut mieux pas se livrer à un match, hein !"

Concernant les primaires, Alain Juppé estime qu'elles sont "primordiales " et il souhaite les voir ouvertes à la droite et au centre. Et il le dit : "Je vais être très vigilant sur deux points, la ligne politique du mouvement et l'organisation des primaires. "

Enfin, Alain Juppé promet que, s'il est élu à la tête de l'État en 2017, ce ne sera que pour un seul et unique mandat.