Retrait de Benjamin Griveaux : les réactions politiques

Vendredi 14 février, Benjamin Griveaux a annoncé le retrait de sa candidature aux élections municipales à Paris. Les réactions sont nombreuses au sein de la classe politique.

France 2

Beaucoup de réactions se font entendre depuis vendredi 14 février au matin. Un important soutien a été apporté à Benjamin Griveaux, poussé à se retirer de la course aux municipales après la publication de vidéos et messages à caractère sexuel qui lui sont attribués. Cédric Villani, son ex-adversaire, parle d'attaques ignobles sur les réseaux sociaux. "Je prends acte de sa décision difficile. L'attaque indigne qu'il subit est une menace grave pour notre démocratie", a-t-il écrit sur Twitter.

Un mélange de tristesse et de colère

De son côté, Anne Hidalgo, la maire de Paris, appelle au respect de la vie privée. Marlène Schiappa, ministre et candidate dans le 14e arrondissement ne souhaite pas commenter ce coup de tonnerre. "Chacun va s'exprimer officiellement en temps voulu pour vous dire au nom du collectif ce qui peut être choisi", a-t-elle confié face aux caméras. Pour les proches de Benjamin Griveaux, c'est un mélange de tristesse et de colère qui est ressenti au sujet de cette intrusion dans la vie privée d'un candidat. Olivia Grégoire, députée La République en Marche confie : "Je suis inquiète, inquiète en tant que députée, mais aussi inquiète en tant que citoyenne."

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien candidat à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, le 11 septembre 2019 à Paris.
L'ancien candidat à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, le 11 septembre 2019 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)