Municipales à Paris : des référents LREM défendent le mode de désignation du candidat du parti

Ils répondent ainsi à Cédric Villani, Mounir Mahjoubi et les autres postulants à l'investiture qui ont réclamé une "consultation citoyenne" pour désigner le candidat LREM.

Mounir Mahjoubi (à gauche)et Benjamin Griveaux à la sortie de l\'Elysée, le 25 octobre 2017, à Paris.
Mounir Mahjoubi (à gauche)et Benjamin Griveaux à la sortie de l'Elysée, le 25 octobre 2017, à Paris. (PATRICK KOVARIK / AFP)

La réponse n'a pas tardé. Des référents de LREM à Paris appellent, dimanche 16 juin, à "laisser travailler sereinement" la commission nationale d'investiture du parti pour désigner le candidat aux municipales dans la capitale. Il s'agit d'une riposte aux prétendants à la candidature qui réclament "une consultation citoyenne".

Cédric Villani, Mounir Mahjoubi, Hugues Renson et Anne Lebreton, concurrents de l'ex-porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux pour l'investiture LREM en vue du scrutin municipal de 2020, ont réclamé dans une tribune au JDD "une consultation citoyenne", plutôt qu'une désignation par une commission, début juillet.

Une commission "compétente et autonome"

Les référents LREM de Paris, au nombre de quinze, ont rapidement réagi, dans une tribune publiée sur le site du Huffington Post. "Nos statuts, votés en juillet 2017, définissent les conditions de désignation des candidats", et la commission d'investiture qu'ils prévoient "en a la responsabilité", est "compétente et autonome", font-ils valoir. "Elle a défini son calendrier. Un calendrier à nos yeux adapté vu le chemin que nous avons à parcourir pour donner à Paris un nouveau souffle", ajoutent-ils.

"Il est temps désormais de laisser notre commission nationale d'investiture mener sereinement son travail, dans le cadre et les règles qui ont été définis et acceptés de tous. La diversité des idées qui seront présentées aux membres de cette commission par chacun des candidats à l'investiture, contribuera à renforcer notre projet pour Paris", concluent-ils, en assurant que ce projet sera porté "collectivement et en confiance aux côtés du candidat qui sera désigné".