Les menaces et agressions se multiplient envers les élus

Publié
Les menaces et agressions se multiplient envers les élus
France 2
Article rédigé par
A. Brogat, M. Semerjian - France 2
France Télévisions

Stéphane Claireaux, député LREM de Saint-Pierre et Miquelon, a été la cible de manifestants contre le pass vaccinal. Plusieurs autres élus ont été violentés ces dernières semaines.

Des jets de boue et de terre envoyés en plein visage du député LREM de Saint-Pierre et Miquelon, Stéphane Claireaux. L’élu a été violemment pris à partie, dimanche 9 janvier, devant son domicile, en marge d’une manifestation contre le pass sanitaire. "Il y en a un qui est venu m’arracher le masque que j’avais sur la figure. C’était des insultes, des invectives", a précisé Stéphane Claireaux. La ministre de la Mer, Annick Girardin, a dénoncé une agression inacceptable.

Menaces de mort

Des violences contre les élus qui se multiplient ces dernières semaines. Depuis début janvier, le député LREM de Haute-Garonne, Pierre Cabaré, a reçu plusieurs menaces de mort par mail. Fin décembre, un député de l’Oise a vu son garage et son véhicule incendiés. Au total, 28 députés ont été menacés de mort depuis le 1er janvier. Ils étaient 200 à l’être l’an dernier. Le ministre de l’Intérieur a demandé à renforcer la sécurité des parlementaires.




Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.