Elisabeth Borne, actuelle ministre des Transports, remplace François de Rugy au ministère de la Transition écologique

C'est l'Elysée qui a annoncé cette nomination dans la soirée, mardi, quelques heures seulement après la démission de son prédécesseur.

Elisabeth Borne, nommée ministre de la Transition écologique en lieu et place de François de Rugy, quitte l\'Elysée après un Conseil des ministres, le 15 mai 2019.
Elisabeth Borne, nommée ministre de la Transition écologique en lieu et place de François de Rugy, quitte l'Elysée après un Conseil des ministres, le 15 mai 2019. (THOMAS SAMSON / AFP)

Elisabeth Borne va remplacer François de Rugy au ministère de la Transition écologique, après la démission de ce dernier. L'Elysée l'a annoncé dans un communiqué, mardi 16 juillet dans la soirée. Elisabeth Borne occupait jusqu'ici le poste de ministre des Transports.

Elisabeth Borne, 58 ans, avait déjà connu le ministère de l'Ecologie pendant un an en tant que directrice de cabinet de la ministre Ségolène Royal, avant de prendre, en 2015, la tête de la RATP. Elle occupait le poste de ministre des Transports depuis le tout premier gouvernement d'Edouard Philippe, en mai 2017.

La nouvelle ministre a réagi à sa nomination sur Twitter.

Elle n'aura pas le titre de ministre d'Etat

Elisabeth Borne va donc cumuler deux fonctions au sein du gouvernement puisqu'elle conserve son portefeuille de ministre des Transports. En revanche, le communiqué de l'Elysée présente Elisabeth Borne comme simple ministre, et non comme ministre d'Etat, un statut supérieur au niveau protocolaire dont disposait son prédécesseur.

Mis en cause dans plusieurs affaires concernant son train de vie et son utilisation de l'argent public, principalement sur la base de révélations de Mediapart, François de Rugy a annoncé mardi après-midi qu'il démissionnait "pour se défendre".