Européennes : la campagne polémique de Nathalie Loiseau

Tête de liste LREM pour les européennes, Nathalie Loiseau a multiplié les erreurs de communication dès le début de sa campagne.

FRANCEINFO

Maladresses, erreurs de communication, sondages en demi-teinte...La campagne de Nathalie Loiseau pour les européennes fait débat. Le 22 avril dernier, Mediapart rapporte que la candidate s'est présentée sur la liste d'un syndicat étudiant d'extrême droite alors qu'elle était élève à Sciences Po en 1984. Face à la polémique, elle avoue avoir commis "une erreur". Pour Yannick Jadot, tête de liste EELV, "on ne peut pas banaliser un engagement d'extrême droite."

Une BD polémique

On l'accuse ensuite de mettre en avant des stéréotypes sur l'homosexualité dans une BD destinée aux enfants qu'elle publie le 17 avril. Elle se défend et rappelle dans un tweet condamner fermement l'homophobie. Mais Nathalie Loiseau n'en a pas fini avec les déconvenues. "J'avais l'impression d'être une romanichelle quand je suis arrivée à l'Ena", a-t-elle déclaré sur France Culture. Toutes ces polémiques commencent a user la candidate LREM : "Je ne suis pas une vieille bête de la politique et quelque part je le revendique aussi (...) on m'avait dit que ce serait dur, c'est dur.



La tête de liste La République en marche (LREM) pour les élections européennes, Nathalie Loiseau, lors d\'un meeting à Caen (Calvados), le 6 mai 2019. 
La tête de liste La République en marche (LREM) pour les élections européennes, Nathalie Loiseau, lors d'un meeting à Caen (Calvados), le 6 mai 2019.  (DAMIEN MEYER / AFP)