Cet article date de plus de neuf ans.

L'UMP veut reprendre la main

L'UMP consacrera mardi une convention sur "Le projet socialiste à la loupe: le grand malentendu !". Une façon de récupérer la main après la primaire socialiste et l'omniprésence du PS dans les médias.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Alain Juppé (AFP)

L'UMP consacrera mardi une convention sur "Le projet socialiste à la loupe: le grand malentendu !". Une façon de récupérer la main après la primaire socialiste et l'omniprésence du PS dans les médias.

De l'aveu même de Jean-François Copé, le patron de l'UMP, la campagne des primaires qui s'achève a été "extrêmement difficile" avec "une bande passante complètement obstruée par le PS". Dès jeudi, au lendemain du dernier débat entre Martine Aubry et François Hollande, le parti de la majorité entend "revenir en initiatives" avec des journées parlementaires organisées près de Tours. Avec en point d'orgue de cette reprise en main une convention de l'UMP mardi à Paris et retransmise à la télévision.

Une convention "projet contre projet"

La convention de l'UMP visera à "décortiquer le projet du PS", "démonter, chiffres à l'appui, son caractère complètement décalé" par rapport à la situation de crise actuelle et "montrer aux Français qu'aucune des promesses faites par les socialistes n'est réalisable" précise-t-on dans l'entourage de Jean-François Copé. La convention de mardi sera" très politique" avec une série d'interventions de "trois minutes" de responsables de l'UMP. Plusieurs thèmes seront abordés, comme on peut le lire sur les invitations envoyées aux militants UMP: "De la hausse des impôts au retour des emplois jeunes, de la suppression de la réforme des retraitesà la fin des peines-plancher pour les récidivistes, de la sortie du nucléaire à la dépénabilisation du cannabis". L'UMP compte passer en revue les pricipales propositions socialistes " afin de proposer aux Français un débat de fond, projet contre projet".

Dès hier, l'UMP incitait sur son site internet ses militants à interpeller Martine Aubry et François Hollande sur leurs comptes tweeter.

Le reportage de Stephane Depinoy au 20H de France 2 le 13 octobre 2011

Voir la video

Alain Juppé veut que l'UMP "réoccupe l'espace médiatique"

De son côté Alain Juppé, le ministre des affaires étrangères, confie que le président Nicolas Sarkozy réfléchit à des initiatives "fortes" pour reprendre le terrain occupé par les socialistes. Il estime cependant que Nicolas Sarkozy ne doit pas accélérer son entrée en campagne pour sa réelection "Il est en pré-camapgne mais il ne faut pas qu'il se pose en candidat avant fin janvier-début février" assure-t-il.

Même si Alain Juppé est un de ceux qui dans la majorité reconnaît que les primaires sont une "bonne opération" pour le PS, il estime ques "les socialistes ont mangé leur pain blanc" et que des tensions internes risquent de ressurgir au PS après la désignation du candidat socialiste à la présidentielle. "Il va y avoir un phénomène d'usure" a confié Alain Juppé à des journalistes avant le dernier débat télévisé de la primaire sur France2.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.