Cet article date de plus d'un an.

Vidéo La transition écologique "doit être l’horizon de notre économie", déclare Bruno Le Maire

Publié
Article rédigé par
Avec France Inter - franceinfo
Radio France

Le ministre de l'Économie a défendu jeudi sur France Inter l'action du gouvernement dans la transition écologique. 

"Je suis totalement engagé dans la transition écologique, cela doit être l'horizon de notre économie", a affirmé sur France Inter jeudi 16 juillet le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire. Il a estimé qu'"avoir l'économie la plus décarbonée en Europe" peut être "une fierté nationale". Le membre du gouvernement a la conviction que "ça va accélérer des recherches, des innovations, des investissements, des implantations d'entreprises qui seront utiles pour notre pays".

"Investir massivement" sur la rénovation énergétique des bâtiments

Pour Bruno Le Maire, "l'écologie n'est pas négociable, l'accélération de la transition écologique n'est pas négociable". Le ministre de l'Economie a indiqué par ailleurs qu'il va "regarder avec la ministre  Barbara Pompili, s'il faut faire un effort supplémentaire sur la transition écologique".

Est-ce qu'il faut faire un peu plus sur les 20 milliards ajoutés ? Est-ce qu'on ne peut pas en rajouter sur tel projet comme la rénovation énergétique des bâtiments ou d'autres projets verts ? J'y suis favorable

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie

à France Inter

Bruno Le Maire a assuré que le gouvernement va "investir massivement sur la rénovation énergétique des bâtiments". "Il faut que si nous mettons plusieurs milliards d'euros sur la rénovation énergétique des Ehpad, des universités, des écoles, peut-être d'autres bâtiments publics, il y ait derrière toute une filière solide, structurée, compétente d'ouvriers et de salariés français qui puissent bénéficier de cette relance", a-t-il ajouté.

"J'ai toujours ma conviction" sur l'interdiction des publicités

Bruno Le Maire s'est dit également "favorable à la conception de l'écologie qu'a défendu le Premier ministre" mercredi, "celle qui concilie écologie et création de nouveaux emplois". Lors de son discours de politique générale devant l'Assemblée nationale, Jean Castex a annoncé une régulation de la publicité afin de "réduire la surconsommation des produits polluants". Bruno Le Maire a affirmé ne pas avoir changé d'avis : "J'étais réservé sur l'interdiction des publicités hier, j'ai toujours ma conviction, ensuite il y a des arbitrages qui sont rendus dans un gouvernement et je respecte les arbitrages du Premier ministre", a admis le ministre de l'Economie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.