Ruralité : Jean Castex dans l'Yonne vendredi pour annoncer des mesures sur la sécurité, le cadre de vie et l'accès aux services publics

À l'occasion du troisième Comité interministériel aux ruralités, le Premier ministre Jean Castex se rend dans l'Yonne vendredi 24 septembre. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Premier ministre français Jean Castex prononce un discours lors d'un point de presse au Palais présidentiel de l'Elysée, à l'issue d'un conseil des ministres hebdomadaire et d'un séminaire gouvernemental, le 8 septembre 2021, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Sécurité, cadre de vie, accès aux services publics, maintien du lien social… Le Premier ministre, Jean Castex, va annoncer une série de mesures, vendredi 24 septembre, à l'occasion du troisième Comité interministériel aux ruralités (Cir), à Epineau-les-Voves dans l'Yonne, a appris franceinfo de sources gouvernementales.

Cinq membres du gouvernement participeront à ce Comité interministériel, dont la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault et le secrétaire d'État chargé de la Ruralité, Joël Giraud.

Protéger et relancer les zones rurales

Jean Castex va notamment annoncer un "abondement budgétaire de 10 millions d'euros sur deux ans du fonds interministériel de prévention de la délinquance" pour "soutenir la création de centres mutualisés de supervision de télésurveillance au niveau, par exemple, du département, et au bénéfice des territoires ruraux", indique Matignon. L'objectif est "de réduire les actes de délinquance par la dissuasion, de faciliter le règlement des enquêtes policières, ou bien encore de coordonner la réaction de l’État en matière de prévention des risques".

"Il s’agira de prêter une attention particulière aux communes rurales, qui s’équipent souvent de dispositifs de vidéosurveillance sans disposer pour autant des moyens d’assurer la surveillance des images produites."

Matignon

Le chef du gouvernement va également annoncer le doublement dans le projet de loi de finance 2022 de la dotation biodiversité, "qui va passer à 20 millions d'euros" et qui "sera élargie au bénéfice de plus de 3 000 communes" et notamment "à l'ensemble des communes sur lesquelles il y a des parcs naturels régionaux".

Un renforcement du dispositif 1 000 cafés, crée en 2019 pour redynamiser les communes de moins de 3 500 habitants en rouvrant des commerces de proximité sous forme de cafés multiservices là où il n’y en a plus, est également au programme. Ce dispositif sera élargi aux cafés ruraux fragilisés, a indiqué Matignon, qui fixe l'objectif "d'aider autour de 100 indépendants pour cette année".

2 000 France services à l'horizon 2022

Autre mesure, "30 nouvelles labellisations de bus France services dans les territoires". À l'heure actuelle, "80" de ces bus "sillonnent les territoires", précise Matignon. Ils viennent en complément des Maisons France services, qui permettent de disposer d’un socle de services publics à proximité de chez soi. L'objectif du gouvernement est qu'il y ait "2 000" France services, bus et maisons, "à l'horizon début 2022" et un de ces espaces à "moins de 30 minutes de son domicile". À l'heure actuelle, il y a 1 494 France services dans les territoires ruraux, selon l'entourage du premier ministre.

À l'Agenda rural, qui vise à favoriser le développement des territoires ruraux et améliorer la vie quotidienne de leurs habitants, sera intégré "l'égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les discriminations et la haine anti-LGBT". "Des dispositifs spécifiques de soutien à toutes les initiatives et à toutes les associations dans les territoires ruraux qui œuvrent sur ces politiques-là, dans les territoires ruraux" seront mis en place.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement de Jean Castex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.